Le Cercle des Thallions

forum de la guilde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Recit de notre Assaut des Mortes mines

Aller en bas 
AuteurMessage
Melianwing
MOULIN A PAROLES
avatar

Nombre de messages : 37
Faction et Grade : THALLION - Archidruide
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: l'Epopée des Mortes Mines   Mar 17 Jan à 17:40

une grande aventure pour nous tous...

"à six nous partîmes, à six nous arrivâmes !
plus important encore, à six nous sortîmes,
nos âmes apaisées du jugement des infâmes
et nos lames ravies du sang prélevé en dîme"


......non je n'ai point abusé de la bière de sombrelune.... enfin bref ;
à six nous partîmes donc : Eledorn, notre commandeur en tête, suivi de près par le Grand Prêtre Lumérion et le valeureux Zarkosleer à la langue au moins aussi alerte et pointue que son arme. Nos jeunes conscrits, le chasseur Noxferal et la gracieuse prêtresse Aid, tout deux nouvellement intronisés et fraîchement sortis de leur état d'aspirant, n'étaient pas en reste : ils suivaient leurs aînés, aussi décidés qu’eux à faire justice dans les Mines Mortes, repaire des defias traîtres à leurs races qui avaient pris possession de Ruisselune, dans les Marches de L'ouest. Enfin, je fermais la marche, sachant à quoi m'attendre pour avoir moi aussi tenté de raisonner ces canailles peu de temps auparavant....
A six nous arrivâmes - ce qui était signe de bonne volonté, aucun thallion n'ayant fait aux autres l'affront de déserter entre temps. Lumérion et Eledorn avaient accompagné Noxferal à pied, car celui-ci découvrait la région pour la première fois ; Aid, Zarkosleer et moi-même avions choisi la voie des airs avant de nous en remettre à nos pieds pour parvenir au village.
Nous entrâmes ; nous récoltâmes dès l’entrée quelques horions, mais nous rendîmes au centuple les blessures que nous infligeaient les defias et leurs serviteurs – et ce tout au long de notre progression. Les ennemis les mieux entraînés se trouvaient au plus profond de la mine, qui n’avait au final de morte que son appellation. Nos lames et nos dons causèrent des pertes terribles chez nos adversaires, blessant, achevant et tuant tout sur notre passage, nous ruant en avant avec toujours plus de hargne et de fougue, tant les agissements de ces mécréants nous emplissaient d’horreur. Rares ont été les fois ou nous avons faillis dans cette aventure ; nous nous sommes protégés les uns les autres du mieux que nous avons pût, même si deux fois nous avons cru le désastre imminent ; ma distraction a coûté cher à dame Aid et à Noxferal, mais par la suite la leçon me fut profitable. Nous avons occis des humains et des gobelins, un tauren et un murloc, tous armés de lames, d’arcs, de bâtons, d’engins mécaniques, défendus par je ne sais quelles arcanes sombres et brûlantes et par divers pouvoirs dont ils usaient si mal. Ils avaient à leur disposition des machines qu’ils commandaient à distance et des volatiles hargneux, ainsi que, pour certains, le don d’invisibilité, mais nous les avons défaits, les uns après les autres. Ces traîtres envisageaient, ainsi que nous l’avons découvert, de raser stormwind, la capitale du peuple humain et l’un des centres de l’Alliance, avec une sorte de bateau-tank qu’ils construisaient dans les profondeurs de ces mines. Le nombre de canons et d’armes qu’il recelait me fait frémir lorsque j’y repense ; qu’ils aient pu agir et en arriver à cet état d’avancement du chantier sans inquiétudes, dans un secret si grand, me sidère. Qui sait combien de projets similaires se cachent peut être sous nos pieds ?
Nous avons tué Van Cleef, leur chef ; avant de mourir, il nous a lancé que sa cause était juste, mais nous n’avions visiblement pas la même conception de la justice, ni de l’honneur d’ailleurs.
Puis nous avons quitté ce lieux maudit redevenu silencieux, et regagné la lumière et l’air sain du dehors, tous les six.
Tant de sang à coulé ce soir là, et le notre également ; un tel carnage ne laisse pas indifférent. Peut être n’en dormirais-je pas si je n’étais pas certaine que les quelques vies que nous avons prises n’en menaçaient pas un plus grand nombre encore, et les nôtres en tout premier.
Nous sommes des thallions : ainsi avons nous jugé leurs actes avec sagesse et exécuté la sentence avec froideur, car il n’y a nul honneur dans le versement du sang. L’honneur réside seulement dans l’accomplissement du devoir, qui était ici de sauver les vies de centaines de personnes, sans doutes plus innocentes que chacun de ces traîtres.
Je clos ici ma brève chronique ; il y a là, pour chacun de nous, matière à réflexion.


Melianwing Celebrindal Falestien, Archidruide des Thallions

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarkosleer
MOULIN A PAROLES
avatar

Nombre de messages : 37
Faction et Grade : THALLION - Maitre de Guerre
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Recit de notre Assaut des Mortes mines   Jeu 19 Jan à 11:27

Que c'est beau ! Epique (et colegram)..........................j'avoue,...j'ai pleuré !
Felicitations Melianwing ! Belle prose.......(!)
Mais non d'un gnome c'est vrai , ce fut une belle bagarre, et j'ai du faire affuté mon épée par deux fois avant qu'elle ne retrouve son fil......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecercledesthallions.bb-fr.com
Melianwing
MOULIN A PAROLES
avatar

Nombre de messages : 37
Faction et Grade : THALLION - Archidruide
Date d'inscription : 18/11/2005

MessageSujet: Re: Recit de notre Assaut des Mortes mines   Jeu 19 Jan à 12:54

je vous prêterais bien un mouchoir récupéré dans les poches de ces crapules pour essyer vos larmes mais j'aurais trop peur que leurs affaires même ne soient aussi maudites que leurs propriétaires, raison pour laquelle j'ai vendu ces bouts détoffes.
L'argent au moins, dans cette circonstance, est propre

Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recit de notre Assaut des Mortes mines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recit de notre Assaut des Mortes mines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les instruments de musique de notre époque
» Règle pour les champ de mines à FOW
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» "Inscrivons notre région pour la 11ème édition"
» Découvrons notre région

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle des Thallions :: La Taverne-
Sauter vers: